Avion Taxi Indochine

Tombola des leves pauvres et orphelins Saigon 1954

Couple Français devant le Café Le Givral Saïgon

Le film Dien Bien Phu de Pierre Schoendoerffer

Boites aux lettres de Saïgon

Cigarettes Mic Extra Cholon

La Légion Étrangère à Hanoì

Le Tonkin Indochine Franaise

Entre Ciet et Terre

Rfugis vietnamiens sur USS Montague Haphong 1954

Affiche Indochinoise

Bière 33 Brasseries et Glacières Indochine

Biere 33 Saïgon

Cochinchine Indochine Franaise

le gnral De Lattre de Tassigny avec un gnral amricain

Le Tonkin Indochine Franaise

Un americain bien tranqille

Indochine Catherine Deneuve, Jean Yanne

Marins Français sur le Porte-Avion Lafayette en mai 1953

Colette et son velosolex devant le Cafe Givral Saïgon

Saigonnaise Ao Dai Saigon

Halles Centrales de Saïgon

The Far East Air France

L-Amant Marguerite Duras

Garage Charner Saigon

Souvenir de Haphong en 1954



Cigarettes Nationales

Societé Indochinoise de Transports Saigon

Cigarettes Melia

Peugeot 203 Saïgon

Taxi Renault et Cyclo-pousse Saïgon

Ford Vedette Saïgon

Aide aux Combattants Indochine

Retour sur la page du menu : [Traditions]

Les Arts Martiaux au Vietnam


Les arts martiaux les plus populaires en Europe et en Amérique sont japonais ou chinois, mais des écoles similaires existent dans de nombreuses régions et cultures. L'histoire des arts martiaux remonte aux premiers âges de l''humanité et se traduit par un complexe système de diffusion parmi les cultures du monde.
L’utilisation du terme "art martial" concernait initialement les disciplines martiales japonaises ; celles-ci utilisent, dans leurs pratiques, une part de technique et une part très développée de philosophie proche de la religion préparant à la mort. Cette appellation considérée flatteuse s'est ensuite vue appliquée à toutes disciplines martiales de tous pays, même si celles-ci ne possèdent pas de dimension spirituelle.
Bien que l'utilisation art martial se soit généralisé, il faut plutôt comprendre "sport martial" ou "discipline martiale" dans une pratique sportive ou d'étude de combat.

Certains arts martiaux vietnamiens connaissent une influence chinoise, la plupart sont d'origine purement vietnamienne.
Au Vietnam ils se divisent en deux fédérations:
- le Vo Co Truyen qui désigne les disciplines traditionnelles et regroupe une multitude d'écoles aux techniques variées
- le Vovinam Viet Vo Dao qui est une discipline moderne créée au milieu du XXe siècle.
En Europe il est convenu d'appeler Vo Thuat Vietnam l'ensemble des Arts Martiaux Vietnamiens.

Cuu-Long Vo-Dao-(Enseigne les arts martiaux traditionnels depuis plus de 60 ans)
- Viet Quyen Dao
- Viet vo dao
- Viet vu dao
- Viet Quyen Thuat
- Vo-Lam

Le terme Việt Võ Đạo est utilisé de façon erronée par quelques écoles de Vo Co Truyen françaises. Le terme ne devrait être lié qu'au seul style Vovinam.
Lors de la création de la première fédération française regroupant les arts martiaux vietnamiens en 1973, le Maître Patriarche du Vovinam, Le Sang, autorisa les fondateurs à regrouper les différents styles sous le nom générique de Việt Võ Đạo.
Depuis, ce terme continue à être utilisé en France pour désigner les styles vietnamiens, malgré l'appel du 8 septembre 1998 du maître Le Sang de ne plus dissocier le terme Việt Võ Đạo qui appartient au Vovinam.
Au Viet Nam et partout dans le monde (excepté en France et quelques pays européens), le terme Việt Võ Đạo est exclusivement réservé au Vovinam Việt Võ Đạo (VVN VVD).
- Sa devise : "Être fort pour être utile"
- Son salut : "Main d'acier sur le cœur de bonté"
- Son symbole : le bambou, qui "plie mais ne se rompt pas"

La tenue

La tenue, symbole traditionnel du Viêt Vu Dao, appelée le Vo Phuc, est composée d’une veste blanche et d’un pantalon noir. Cette tenue évoque plusieurs significations, d’ordre historique et philosophique.
La première explication, historique, vient des paysans vietnamiens qui passaient leur temps à travailler dans des rizières. Ils avaient alors constamment les jambes dans de l’eau boueuse, et pour cela ils avaient adopté un pantalon foncé (noir) car moins salissant.
En contre partie le Vietnam est un pays où il fait extrêmement chaud et comme les couleurs foncées attirent la chaleur, ils avaient adopté une veste claire (blanc) pour s’en protéger. Cette tenue est donc un rappel à la mémoire de ce peuple. On retrouve là un des aspects du salut aux Maîtres et aux Aînés.
Une autre explication voudrait que le blanc symbolise le ciel et le noir la terre. Cette interprétation est à associer à la croyance que l’homme est la passerelle entre la terre et le ciel.

Les caractéristiques du Viet Vu Dao

Le Viêt Vu Dao est un art ancien qui s’appuie sur des connaissances anciennes et récentes. Il existe grâce à son passé, il vit grâce à son présent.
Les cinq armes de l'école du Viêt Vu Dao : Le Vu Dao serait, à l'origine, la discipline des "5", ou les cinq disciplines enseignées au sein de l'école.
A l'appui d'une légende, les anciens établissent la naissance du Viêt Vu Dao, à l'époque des Mings au XVe siècle.
Cette légende raconte l''histoire des cinq chevaliers, experts en arts martiaux, tenant leur prodigieux savoir en multiples rencontres, au hasard de leur pérégrinations.
Chacun d'eux excellait dans l'art du combat. Chacun dans une arme différente.

dragon

L'art martial vietnamien

L'art martial vietnamien est né dans les campagnes et villages. Cet art du combat servira aux cultivateurs et paysans de moyen de survie contre leur ennemi séculaire, la Chine,Les Thaïs, mais aussi contre la tentative d'invasion des Mongols, la colonisation française, l'occupation japonaise puis américaine.
Sa pratique vise au développement externe (corps), interne (énergie, respiration, méditation, ...), exercices de santé (gymnastique, ...), culture et tradition. Il inclut aussi le maniement de nombreuses armes telles : le sabre , le bâton, la hallebarde, le couteau ....
Ils sont classés généralement en 2 groupes :
- le Võ Cổ Truyền (traditionnel), basé sur les trois doctrines bouddhistes, taoïstes et confucéennes.
- le Thiếu Lâm (Shaolin), lié au bouddhisme, revendiquant son origine chinoise.
Un troisième mouvement est apparu officiellement en 1938, le Vovinam Viêt Vo Dao (võ phuc bleu), fondé par Maître Nguyên Lộc.
Son but : le développement sportif de l'art au niveau national.
Sa spécialité devenue maintenant très célèbre : les ciseaux acrobatiques.

dragon

Retour sur la page du menu : [Traditions]

haut de page