Jeunes Saïgonnaise rue Catinat

Air France

Place Cuniac Saïgon

Centre Ville de Saïgon

Devant la Station-Service Schell Cyvlomoteur, Simca P60 Saïgon-Janvier 70

Rue Catinat

Le marchand de glaces Ple Nord  Sagon

Rue commercante de Sagon

Hotel Caravelle Saïgon

Htel Majestic Sagon

Cigares Mlia

Peugeot 404 devant le Thtre

Vue sur Sagon depuis l'htel Caravelle

Bière 33 Brasseries et Glacières d'Indochine

Le Palais de la Capitale du Sud-Vietnam

Les fameux taxis Renault 4CV

Souvenir de Sagon

Solex Famililal à Saïgon

Enfants dans une rue de Saïgon

Centre ville de Saïgon

Citroën Ami 8 Saïgon-Janvier 70

Indochinoises en vlos

Vietnamienne avec un velosolex 330

Moine Boudhiste avec un éventail Bière Larue

Le Boulevard Charner

Peugeot 203

La Croix du Sud rue Catinat Saïgon

Peugeot 203 sur le Boulevard Bonnard à Saïgon

Citroen DS19 devant le temple Vinh Nghiem

Marin vietnamien sur un Vélosolex à Saïgon

Renault Fregate & Citroen Traction Saïgon

Les Militaire Franais devant l'htel Continental

Manifestation en cyclomoteurs Saïgon 1967

Cathédrale Notre-Dame Saïgon

Cyclistes devant l'Hôtel Continental de Saïgon

Cô-Ba Saïgon Hanoï Haïphong

Jeunes gens en 1967 avec des Mobylettes à Saïgon

Cathedrale Notre Dame Saigon

Le Jardin d'enfants de la Rue Catinat

Rue des Marins Cholon

Taxi Renault 4CV Station-Service Schell

La Rue Pasteur ex Pellerin Sagon en 1965 Velosolex Mobylettes

Carrefour du Centre Ville de Saïgon

Cigarettes Nationales

Jeunes gens en 1967 avec des Mobylettes à Saïgon

Simca Aronde sur le Boulevard Charner Sagon

Velosolex & Vespa Saïgon

Au Ménestrel Saïgon

Sipeo Distributeur Kodak Saïgon

La sortie de la messe le dimanche 16 octobre 1948

Boulevard Charner Sagon

Renault 4CV & Dauphine Boulevard Charner Saïgon

Retour sur la page du menu : [Saïgon]

Drapeau anglais

C'était le 2 novembre 1963 à Saïgon

Time magazine avec en couverture le Président Jean-Baptiste Ngo Dinh Diem assassiné le 2 novembre 1963

L'arrestation et l'assassinat de Ngo Dình Diem, alors président de la République du Vietnam, marqua l'apogée d'un coup d'état organisé par la CIA et mené par le général Duong Van Minh en novembre 1963.
Le coup d'état marqua la fin de neuf ans d'un régime autocratique, népotique dans le Sud-Vietnam.

Les troupes vietnamiennes devant le Parlement (ex-Théâtre) Saïgon Les troupes vietnamiennes devant le Parlement (ex-Théâtre) Saïgon Manifestaiton Sud-vietnamienne Saïgon

Photos prises par le docteur américain Irwin S. Leinbach
Les troupes vietnamiennes devant le Parlement (ex-Théâtre) pendant le putsch du 2 novembre 1963.
Quand les forces rebelles entrèrent dans le palais présidentiel, les frères Ngô l'avaient quitté la nuit précédente pour se retrancher dans leur cache de Cholon.
Ils furent sommairement exécutés le 3 novembre 1963 à l'arrière d'un véhicule blindé de transport par des officiers vietnamiens durant le retour vers le quartier général de la base aérienne de Tan Son Nhut.

Time magazine avec en couverture le Général Duong Van Minh

Ce coup d’état était dirigé par les généraux Duong Van Minh, Trân Van Dôn, Ton Thât Dinh, Lê Van Kim, Mai Huu Xuân.
Le général Duong Van Minh en assure la présidence, la Constitution de la Première République est abolie.
Duong Van Minh surnommé "Big" Minh était un vrai sudiste , il est né le 16 février 1916 à Mytho, dans le delta du Mékong, promu commandant en 1952, il suit les cours de l'Ecole de guerre de Paris.
En pleine crise bouddhiste, Duong Van Minh se retrouve à la tête du groupe de généraux qui, avec la complicité des Américains, renverse les deux frères Diem et Nhu.
En avril 1975 le Président Nguyen Van Thieu est contraint à démissionner et à se réfugier à Taïwan, "Big" Minh, prend la relève, se résout au bout de trois jours à ordonner la reddition de l'armée du Sud pour éviter un bain de sang à Saïgon.
En 1983, les communistes le laissèrent rejoindre ses enfants installés dans la banlieue parisienne où il y vécut très modestement.
Le 6 août 2001 à l'âge de 86 ans, il mourut dans un hôpital de Pasadena en Californie suite à une chute de sa chaise roulante.
Duong Van Minh ne se mêlait guère, par tempérament, aux intrigues saïgonnaises, tout en constituant pendant trois décades le principal point de ralliement de l'opposition.

Attentat rue Catinat Saïgon 1963 Soldats vietnamiens près du Parlement (ex-Théâtre) Saïgon Attentat rue Catinat Saïgon 1963

Photos prises par le docteur américain Irwin S. Leinbach
Phan Huy Quat allait être Premier Ministre du Président Phan Khac Suu que pendant 4 mois en 1965, le temps d’autoriser les Américains à débarquer en masse au Vietnam (mars 1965) et de le faire remplacer ensuite par le général Nguyen Cao Ky.

dragon

C'était le 30 janvier 1968 à Saïgon

Time magazine avec en couverture le Général Nguyen Cao Ky

Saïgon fut frappée le 31 janvier 1968 dès 3.00 du matin. 4000 Vietcongs, en civil, épaulés par des unités de l’ANV s’attaquèrent à la quasi totalité des installations gouvernementales sud-vietnamiennes et américaines. Des centaines de petits groupes tentèrent de s’emparer du Palais présidentiel, du quartier général de l’ARVN, du siège de la radio et de la télévision publique, des postes de police, de divers organes officiels, de l’aéroport de Tan Son Nhut. De nombreux responsables militaires, de la police et des officiels américains furent également attaqués à leur domicile privé.
Tous ces objectifs avaient été choisis pour leur valeur symbolique, et ne correspondaient pas à une offensive organisée de manière conventionnelle.
Il s’agissait de créer un climat de chaos propice à un soulèvement général de la population Saïgonnaise et du Sud.

Offensive du Tet à Saïgon en 1968 Offensive du Tet à Saïgon en 1968 Offensive du Tet à Saïgon en 1968 Offensive du Tet à Saïgon en 1968 Offensive du Tet à Saïgon en 1968 Offensive du Tet à Saïgon en 1968 Offensive du Tet à Saïgon en 1968 Offensive du Tet à Saïgon en 1968 Offensive du Tet à Saïgon en 1968

dragon

C'était le 30 avril 1975 à Saïgon

Ecacuation de l'Ambassade américaine de Saïgon

Début avril, la région de Saïgon est encerclée. Après une quinzaine de jours de combat acharné, le président Thieu démissionne le 21 avril et est remplacé par le vice-président Tran Van Huong, lui-même remplacé par Duong Van Minh le 28 avril, surnommé « Le Président de 3 jours ».
Après que les communistes ont refusé toute négociation, Duong Van Minh ordonne la reddition des troupes de l'Armée de la République du Vietnam le 30 avril, qui est acceptée par la République du Nord Vietnam (ADVN), tandis que des hélicoptères américains surchargés évacuent la ville et que les premiers boat people font leur apparition.
À 7h55, le 30 avril, lorsque le dernier hélicoptère décolle du toit de l'ambassade des États-Unis à Saïgon, des milliers de candidats à l'exil se pressent encore dans les jardins.
Plus de 305 000 réfugiés finiront néanmoins par se retrouver à bord des navires américains qui croisent au large.

Offensive du Tet à Saïgon en 1968 Offensive du Tet à Saïgon en 1968 Offensive du Tet à Saïgon en 1968 Offensive du Tet à Saïgon en 1968 Offensive du Tet à Saïgon en 1968 Offensive du Tet à Saïgon en 1968

Les réfugiés vietnamiens quittant Saïgon en 1975

Ecacuation de l'Ambassade américaine de Saïgon

C'était le 12 mai 1975 la couverture de Time Magazine

Time magazine avec en couverture Ho Chi Minh

C'était le 2 juillet 1976 à ...Ho Chi Minh Ville

Saïgon devient Ho Chi Minh Ville en hommage posthume au guide de la nation vietnamienne unifiée, décédé en 1969.
Le Vietnam est officiellement réunifié sous le nom de République socialiste du Vietnam.

dragon

Retour sur la page du menu : [Saïgon]

haut de page