Chaussures Bata Saigon

Compagnie Autrex Hanoï

La Pagode Saïgon

Cigarettes Cotab Cholon

Garage Charner Saigon

Commando franais  Thu Duc

La semaine a Sagon en 1961

Cigarettes Cotab Cholon

Jeunes filles saigonnaises

Magasins Chaffafon Haïphong

Avion Taxi Indochine

Hommel Beer BGI Saigon

Compagnie Air Vietnam

Voitures à Saïgon en 1961

Dentifrice Hynos Vietnam

Cosara Saigon 1953

Solex Famililal à Saïgon

Diethelm Vendeuvre Saïgon

Gendarmes dans la rue Catinat Saïgon Août 1951

Aigle Azur Saigon

Le marché de Can Tho

C.A.T.I. Saigon

Café rue Catinat Saigon

Rivoire et Carret Saigon

Adieu aux soldats du 5e Régiment Étranger Infanterie

Femmes devant le magasin de Lucien Berthet Saïgon en 1953

Air France Saïgon

La semaine à Saïgon-Aout 69

Comptoirs Generaux Indochine

Opticien Michaux Saigon

Indochine Sud-Est Saïgon

Haphong en 1954

Ford Vedette Saïgon

Soldats Armée Air Saïgon 1951

Garage Jean Comte 34 Boulevard Norodom Saïgon

Tombola des leves pauvres et orphelins Saigon 1954

Saigon-Phnom-Penh en 1953

Biere 33 Export 33

Dalat Palace

Sœurs en Solex Saïgon

Societé Indochinoise de Transports Saigon

Asianis le Pastis de Sagon

Rivoire et Carret Saigon

Souvenir de Mytho

Alimentation Générale Saigon

Eglise du Cap Saint-Jacques

Cady Motobecane Saigon

Epicerie Kinh Ky Saigon

Cosara les lignes intérieures Indochine

Colette et son velosolex devant le Cafe Givral Saïgon

Savon Vietnam Saigon

Antiquaire La Perle Saïgon

Peugeot 203 Publicité Jean Comte Saigon

Traité entre Anam et la France

Velosolex 330 Saigon



Brasseries et Glacières Indochine Saigon

le gnral De Lattre de Tassigny avec un gnral amricain

Cochinchine Indochine franaise

Lait SucrÉ Concentré Rosy Saigon

Taxi Renault 4cv Saïgon

Brasseries & Glacières Indochine Bière Royale Cholon

Les Bonnes Adresses de Saigon

Société Indochinoise de Diffusion Technique

Air Vietnam Saigon 1952

Rue Tran Hung Dao Cap Saint-Jacques

Soldat Français rue Catinat Saïgon 1952

Societé Indochinoise de Transports Saigon

Enfant sur une Mercedes Sagon

Cosara Saïgon

Au centre le Commandant Ourta Saigon mars 1952

Air Outre Mer Saigon

Asianis le Pastis de Sagon

Cigarettes Nationales Saigon

Auxiliaire Fminime Jeep Indochine 1953

Autobus Cosara de Saïgon en 1953

Ford Vedette Saïgon

Velosolex 330 Saigon

Gendarmes dans la rue Catinat Saïgon Août 1951

Compagnie Aviation-SITA

Cosara Saigon 1953

Indochine Sud Est Asiatique Saigon

Promenade au Cap Saint-Jacques 1954

Commandos  franais  Thu Duc en 1946

Le Phare du Cap Saint-Jacques

Couple Français devant le Café Le Givral Saïgon

Vietnam Photographic Supply Co

La Plage des Cocotiers Le Cap SaintJacques

La Semaine à Saigon novembre 1974

SITA Transport de Passagers et de Frêt en Indochine

La Légion Étrangère à Hanoì

Marins Français rue Catinat Saigon Indochine

Les maisons de Dalat construits par les Franais

Jeune Vietnamienne devant la polyclinique de enfants Saigon

duong Tu-Do ex rue catinat Saïgon septembre 1955

Le Grand Monde Miss Saigon 1954

Cigarettes Cotab Cholon

Peugeot 203 Publiciité Jean Comte Saigon

Souvenir de Dalat

Delahaye Bainier Saïgon

Saïgon 15 Février 1953

Plantation Heveas

Dans le Port Haiphong

Air Vietnam Saigon 1952

Marchand de journaux de la librairie Portail Saîgon

Bière Hommel BGI Saigon

Indochine Sud Est Asiatique Saigon

Velosolex près de la pâtisserie Brodart Saïgon

Dans le Port Haiphong

Savon Vietnam Saigon

La semaine à Saïgon-Aout 69

Souvenir du Tonkin

Le Docteur Irwin S. Leinbach devant son Ambulance Peugeot de l'Hôpital Cho-Ray de Saïgon

Calypso Marthe Gaschot Gia Dinh

Asianis le Pastis de Sagon

Cigarettes Bastos Saigon

Souvenir de Dalat

Peugeot 203 Publiciité Jean Comte Saigon

Saïgon 15 Février 1953

Automoto Saïgon

La semaine à Saïgon-Aout 69

Monsieur Mau in Dalat

Affiche Indochinoise

Colonel Revon rue Catinat Saïgon 1952

The Sporting Bar Saïgon

Traverse du Mkong en 1947

Souvenir du Cap Saint-Jacques en 1954

La semaine à Saïgon-Aout 70

Thai Thach Saïgon

Le Bar SOS du Cap Saint-Jacques

Publicit Apritif de France Saint-Raphael

La chute Gougah

Port Haphong

Cantho Pub cigarettes

Base militaire de Saigon

Renault 4CV & Dauphine Boulevard Charner Saïgon

Le Phare du Cap Saint-Jacques

Mère et ses enfants Saigon

Souvenir du Cap Saint-Jacques en 1954

Militaires Français rue Catinat Saigon

Htel du Parc Dalat

Renault Goelette de P.Lich Dalat

Hôtel du Parc Dalat Citroën six

Gendarmes dans la rue Catinat Saïgon Août 1951

Sagonnaises sur un pont sur le Mkong

Fermeture La Cuirasse P.B de Montreil Saïgon

Hôtel Saigon-Palace

Messageries Maritimes

Sipeo Kodak Saigon

Le marché Central de Cholon

Cantho Pub aspirine Usine du Rhône

Location voitures Saigon

Bière 33 Saigon

Madame Poizat devant le Continental Palace Saigon

Renault Primaquatre coué Saïgon

Soldats Français dans Saigon en avril 1950

F.A.C.I. Saigon

Les pêcheurs du Cap Saint-Jacques

Au Menestrel Saigon 1950

Grands Magasins Charner Saïgon

Grands Magasins Charner Saïgon

Jeune Vietnamienne devant la polyclinique de enfants Saigon

Bastos la cigarette de qualit

Saigon Paris Charles de Gaulle à partir du 1er Novembre 1974

Aigle Azur Saigon

La Pharmacie Centrale de Sagon

jeunes sagonnaises

La chute Gougah

Air Vietnam Saigon

Hôtel du Parc Dalat

Ancien Établissements Eiffel Saigon

Lait SucrÉ Concentré Rosy Saigon

Hôtel Saigon-Palace

Touristes françaises en Cyclomoteur à Saïgon

La Pagode Saigon

Haphong en 1954

Lait SucrÉ Concentré Rosy Saigon

Sipeo Kodak Saigon

Bière Larue Indochine

Cathédrale Notre-Dame Saïgon

Aigle Azur Saigon

Ciné Radio Saigon

Le Maréchal Foch à quai des Messageries Maritimes de Saïgon

Les journaux internationaux et vietnamiens de Saïgon

Les arcades de Saigon 1950

Blason de Empereur du Vietnam

Cathedrale Notre-Dame Saigon

Retour sur la page du menu : [Indochine]

Drapeau anglais

Le Cap Saint-Jacques
Vũng Tàu

Au large du Cap Saint-Jacques

Depuis Marseille le voyage pouvait durer jusqu'à deux mois en fonction des escales effectuées : Mers el Kébir, Alexandrie, Port-Saïd, Djibouti, Aden, avant l' Océan Indien, Colombo, Singapour, le Cap Saint-Jacques est la première terre que découvrent les voyageurs en arrivant en Indochine.

Paysages du Cap Saint-Jacques Souvenir du Cap Saint-Jacques

Le Cap Saint-Jacques est situé à l'extrémité d'une petite péninsule, à 125 km au sud-est de Saïgon au débouché du Donnaï (Dong Nai). Elle doit son nom aux navigateurs portuguais qui passèrent le long de cette côte au XVe siècle et l'appelèrent Saint-Jacques.
Paul Doumer, Gouverneur général de l'Indochine de 1897 à 1902 fit construire un manoir, la Villa Blanche (en vietnamien : Bach Dinh) et reste de nos jours le repère visuel de Vung Tàu.
Pendant des décennies le Cap Saint-Jacques était le point de passage obligé de tout voyageur se rendant en Indochine par bateau.

Le Cap Saint-Jacques

Photo prise par François Sully.
François Sully (1927-1971) était un journaliste Français et le photographe le plus connu pour son travail au cours de la guerre du Vietnam. Sully a été l'un des premiers journalistes à couvrir la guerre du Vietnam et il a passé 24 ans en Indochine. Au moment de sa mort dans un accident d'hélicoptère près de la frontière cambodgienne, il était considéré comme le doyen de la presse de Saïgon.

Un beau soir d'avril 1955 au Cap Saint-Jacques

Un beau soir au Cap Saint-Jacques

Les Paquebots près du Cap Saint-Jacques

Paquebot type Cap Saint-Jacques Chargeurs Réunis Paquebot Cambodge

Photo de gauche : paquebot type Cap Saint-Jacques (compagnie des Chargeurs Réunis) remontant la rivière de Saïgon.
Photo de droite : paquebot Cambodge (compagnie des Messageries Martimes) au large du Cap Saint-Jacques.

La ligne du Cap Saint-Jacques à Saïgon

La Chaloupe Argoat Saïgon La Chaloupe Argoat Saïgon Cap Saint-Jacques

Le Bateau "Argoat" assurait la liaison quotidienne du Cap Saint-Jacques (Rach Dua) à Saïgon (quai près de l'Hôtel Majestic), l'autre bateau effectuant la liaison dans l'autre sens était l' "Armor".
Avec l' Armor et l Argoat les marins bretons étaient bien présents dans cette partie de l'Indochine !!
A la fin de la guerre d'Indochine en 1954, la route à nouveau sécurisée supplantera la liaison fluviale en divisant par deux le temps de parcours, la ligne sera abandonnée en 1955.
Aujourd'hui la liaison en hydroglisseur (de fabrication russe) du Cap Saint-Jacques (Vung Tàu) à Saïgon (quai près de l'ex-Pointe des Blagueurs) s'effectue en 1h30 au lieu des 5 à 6 heures suivant les marées au début des années 50.

Le Phare
Den Pha

Le Phare du Cap Saint-Jacques Le Phare du Cap Saint-Jacques Le Phare du Cap Saint-Jacques

Le Phare du Cap Saint-Jacques est situé au sommet de la montagne du Télégraphe (maintenant Nui Nho) à 170 mètres d'altitude, le bâtiment actuel a été construit en 1911.
Il mesure 3 mètres de diamètre et 18 mètres de hauteur, à ses côtés se trouvent quatre anciens canons français (d'une longueur de 10 mètres et de plusieurs tonnes), ils étaient autrefois utilisés pour défendre la région contre les attaques navales.
Le phare offre une vue panoramique exceptionnelle sur l’ensemble du Cap Saint-Jacques (Vung Tau).
Il est équipé d'un optique de phare conçu par la Société des établissements Henry Lepaute située au 11, rue Desnouettes dans le XVème arrondissement de Paris.

Souvenir d'un couple de Français au Cap Saint-Jacques en 1953 Touristes vietnamiens au Cap Saint-Jacques en 1956

dragon

Souvenirs du Cap Saint-Jacques

Les pêcheurs du Cap Saint-Jacques Un bateau de pêcheur du Cap Saint-Jacques Sur la route du rocher Cap Saint-Jacques La route menant à la Villa Blanche Cap Saint-Jacques Souvenir du Cap Saint-Jacques Bord rocheux du Cap Saint-Jacques

dragon

Île Archinard

Île Archinard Cap Saint-Jacques Bord rocheux du Cap Pointe Cap Saint-Jacques Île Archinard Cap Saint-Jacques Bord rocheux du Cap Pointe Cap Saint-Jacques

Le Cap Saint-Jacques et l'île Archinard Juin 1940.

La plage de sable s'ouvre sur la baie des Cocotiers (Bai Truok)

La plage des cocotiers Cap Saint-Jacques La plage des cocotiers Cap Saint-Jacques

Le Cap Saint-Jacques était dans les années 50 une station balnéaire et un centre de convalescence et de repos pour les militaires français.
- La Mairie se trouvait : boulevard des Landes
- Le Grand Hôtel était un bâtiment de trois étages construit en 1897, situé : quai Lanessan en face de la plage des cocotiers (Bai Dùa).

La plage de Cap Pointe Cap Saint-Jacques La Pagode du Tigre Blanc Le Cap Saint-Jacques

dragon

Le Cap Saint-Jacques La plage des cocotiers Cap Saint-Jacques

Récit d'un soldat français séjournant à la plage des Cocotiers au Cap-Saint-Jacques :
"Voilà donc pourquoi, j'ai eu le droit à plusieurs jours de convalescence au Cap Saint-Jacques et c'est là aussi que j'ai pris mon premier bain de minuit !!!
Le soir, quel plaisir d'aller sur la plage, et de regarder ces pêcheurs de grosses crevettes, qui presque nus dans l'eau tiraient leur filets, d'où on voyait les yeux fluorescents de ces petites bêtes, que nous avons dégustées le lendemain.
C'était féerique , et nous ne pensions pas au lendemain.
Cela ne pouvait pas durer, mais on le savait.
Ce n'est pas comme ce qui est arrivé à ceux qui nous ont succédé, au même endroit où nous étions et qui ont été massacrés".
Jean Gourbil Décembre 1950

En effet le 21 Juillet 1952 un attentat, perpétué par des vietminh, fera 20 tués et 23 blessés dans le centre de repos au Cap Saint Jacques.

Centre de repos du Cap Saint-Jacques Maison de Convalescence du Cap-Jacques Vietnam

Le Centre de Repos du Cap Saint-Jacques.

Le Cap Pointe (A Quang)

Cap Pointe Cap Saint-Jacques Bord rocheux du Cap Pointe Cap Saint-Jacques

dragon

Le Cap Saint-Jacques en 1953

Cap Pointe Cap Saint-Jacques 1953 Bord rocheux du Cap Pointe Cap Saint-Jacques

Soldats Français mangeant dans un restaurant au Cap Saint-Jacques en Janvier 1953.
Préparation de poissons sur la plage du Cap Saint-Jacques à la même date.

Le centre ville du Cap-Saint-Jacques en 1953
Le Grand Hôtel

Le Grand Hôtel Cap Saint-Jacques 1953 Le Grand Hôtel Cap Saint-Jacques Indochine

Le Grand Hôtel (Le Cap-Saint-Jacques) - Nhà Hang Lon (Vũng Tàu)

Le Grand Hôtel Cap Saint-Jacques 1953

dragon

Hostellerie Saint-Jacques 1953 La Place du Marché du Cap Saint-Jacques

A gauche : L'hostellerie Saint-Jacques.
A droite : La Place du Marché.

Photo Tay Ho

Photo Tay Ho Cap Saint-Jacques 1953 Photo Tay Ho Cap Saint-Jacques

Photo Tay Ho - portrait d'art, travaux d'amateur, agrandissement.
42, Place du Marché Cap Saint-Jacques.

dragon

Le Cap Saint-Jacques en 1955

La plage des cocotiers Cap Saint-Jacques La plage des cocotiers Cap Saint-Jacques

Les pêcheurs de Long Hai (Cap Saint-Jacques)

Les pêcheurs du Cap Saint-Jacques 1955 Les pêcheurs du Cap Saint-Jacques 1955

© Les diapositives couleurs ont été prises par monsieur Emile Poizat en 1955.

Une Peugeot 403 sur la plage au Cap Saint-Jacques La plage des cocotiers Cap Saint-Jacques

La station balnéaire de Vung Tàu a attiré depuis des décennies les touristes notamment ceux de Saïgon venant chaque fin de semaine.

dragon

La Villa Blanche (ou Villa du Gouverneur)
Bach Dinh (ou Dinh Toan Quyen)

La Villa Blanche du Cap Saint-Jacques La Villa du Gouverneur au Cap Saint-Jacques

La Villa Blanche a été construite en 1898 par l'architecte Antoine Genet à la demande de Paul Doumer, Gouverneur Général de l'Indochine et futur Président de la République Française.
Les murs extérieurs sont décorés avec des perles et des statues d'inspiration hellénique.
Elle servit ensuite à accueillir de nombreuses personnalités de la République Sud-Vietnamienne (notamment Ngo Dinh Diem ainsi que son épouse madame Nhu et Nguyen Van Thieu) en passant par des militaires américains, aujourd'hui la Villa Blanche est devenue un musée.

dragon

Le Bar S.O.S. du Cap Saint-Jacques

Le Bar SOS du Cap Saint-Jacques Souvenir du Cap Saint-Jacques en 1954

Le Bar S.O.S était à la fin des années 40 et au début des années 50 le rendez-vous des soldats du Corps Expéditionnaire Français en convalescence.
Le charmant bungalow perdu dans la verdure, c'est le S.O.S., bar et restaurant indochinoisement perdu. On y boit (sec), on y mange (bien), on y danse (si l'on veut).
Sa terrasse balayée par la brise marine est le refuge des poètes et des rêveurs (qui d'ailleurs bien souvent se confondent).
On y contemple la mer à longueur d'horizon, blanchie à l'aube, rougie et dorée quand le soleil s'éléve, passant du pourpre cramoisi au rose bleu avant que l'astre divin ne s'y engloutisse.
La nuit, les feux des jonques et le pinceau lumineux du phare y jouent d'étranges symphonies.
Jean Petersen

dragon

L'armée Française au Cap Saint-Jacques

Armée Blindée Cavalerie Indochine Centre Instruction du Cap Saint-Jacques

Le "Centre d'Instruction Arme Blindée Cavalerie" au Cap Saint-Jacques a été opérationnel de 1945 à 1955.

Les enfants de troupe du Cap Saint-Jacques

Enfants de Troupe IndochineL'école des Enfants de Troupe du Cap Saint-Jacques

La levée des couleurs en présence du Capitaine Morgant au Cap Saint-Jacques.
L'École des Enfants de Troupe Eurasiens de Dalat (EETED) fut créée à Dalat (Annam) en 1939, avec pour devise "S'instruire pour servir". Suite à l'élargissement du recrutement, le mot eurasien fut supprimé , l'acronyme devenant EETD.
En 1954, l'école fut transférée au Cap Saint-Jacques (Cochinchine), puis rapatriée le 2 février 1956 à Fréjus dans le Var.
(Source : Wikipédia)

Marine Nationale

Marin Français au Cap Saint-Jacques Marine Nationale Le Cap Saint-Jacques

Le bureau du Commandant au Cap Saint-Jacques est situé rue de la Concession près du Contrôle des Pêches et du Centre de Repos.

L'armée de l'Air

Armée de l'Air Cap Saint-Jacques Armée de l'Air Cap Saint-Jacques

Photo de gauche : prise d'armes au Groupe de bombardements Gascogne.
Photo de droite : départ à l'aube d'un bombardier B 26.

La légion étrangère

Les légionnaires au travail Cap Saint-Jacques Le cantonnement du bataillon de la Légion

Photo de gauche : les légionnaires au travail.
Photo de droite : le cantonnement du bataillon de la Légion.

La nouvelle piste du Cap Saint-Jacques en 1955

Vue Aérienne du Cap Saint-Jacques en 1955

Le Cap Saint-Jacques ?
Pour le commandement une base,
Pour l'aviateur une piste,
Pour le militaire en garnison à Saïgon un week-end à la plage,
Pour le Sapeur un énorme chantier avec tout ce que cela représente de travail et de soucis.
Lorsque le commandement décida après les accords de Genève de faire du Cap Saint-Jacques la base de repli du corps expéditionnaire, c'était une presqu'ile de sable et de lagunes. A la fin de 1955, avait sa piste accessible aux B.26 et ses installations aériennes, ses appontements, des cantonements pour 20.000 hommes, les ateliers et installations techniques pour les services.
Près de 400.000 m2 de terrassements représentant le chargement de 1.000 trains de 50 wagons de 10 tonnes chacun, 90 chalands de 80 tonnes et 14.000 camions représentant 42.000 tonnes de matériaux chargés et déchargés, 150.000 m2 de routes et aires de stationnement, 200.000 m2 de surfaces couvertes tel est le bilan de 12 mois d'efforts.
Cette oeuvre est le fruit du travail acharné d'abord de la chefferie de Saïgon et de son annexe du Cap qui soutenue par les compagnies 76/2 et 26/5 réalisa la piste en un temps record, puis de la chefferie du Cap créée en Juin 55, lorsque l'annexe ne suffit plus à la tâche et qui s'installa, s'organisera, poursuivit l'oeuvre commencée.

La Piste

La piste du Cap Saint-Jacques en 1955 La piste du Cap Saint-Jacques en 1955 La piste du Cap Saint-Jacques en 1955

Photo de gauche : la piste et la déviation de 3 kilomètres de la R.N. 15 (Route Saïgon Le Cap).
Photo du centre : les installations techniques de l'Air
Photo de droite : l'ancienne piste transformée en "parking"

Le 14 Juillet 1955 la piste était officiellement ouverte par l'atterissage de 21 appareils B. 26. Depuis le 1er août, il n'y a jamais eu moins de 30 appareils sur le terrain, les atterissages variant journellement de 30 à 80.
En fin d'année après une saison des pluies exceptionnelles, aucune réparation n'a été nécessaire et le 15 Décembre, des mouvements d'avions "PRIVATEER" de 28 tonnes ont confirmé la valeur de la réalisation.

Atelier dans un hangar Sarrade et Galtier Le bâtiment

Photo de gauche : atelier dans un des dix hangars "Sarrade et Galtier".
Photo de droite : le bâtiment "Vigie" de Rach-Dua.
Les appontements militaires de Rach-Dua ont été construits à l'estuaire de la rivière Song Dinh pour les besoins du transit maritime des unités et services stationnés au Cap Saint-Jacques.
C'est le seul endroit de la presqu'ile où des navires ayant jusqu'à 5 mètres de tirant d'eau (navires de 4 à 6.000 tonnes) peuvent accoster à tout moment. Ce tirant d'eau peut aller jusqu'à 10 mètres à marée haute.

Les Cités Cadre et Logement

La cité Logement G.C.R du Cap Saint-Jacques en 1955 La citè des des officiers au Cap Saint-Jacques en 1955

Photo de gauche : la cité Logement G.C.R.
Photo de droite : la cité des officiers.

Deux cités logement ont été réalisées au Cap Saint-Jacques en 1955, l'une destinée aux cadres officiers des armées de Terre et de l'Air, l'autre destinée aux familles des employés des services spéciaux G.C.R. (Groupement de Contrôle Radio) et S.T.R. (Service Technique des Recherches - décryptage des communications Vietminh).

La cité Logement G.C.R du Cap Saint-Jacques en 1955 Le mess des officiers au Cap Saint-Jacques en 1955

Photo de gauche : intérieur de la cité Logement G.C.R.
Photo de droite : le mess des officiers.

Commencés en Mai 1955 pour la cité cadre, en Août pour la cité G.C.R. les travaux se sont poursuivis jusqu'en 1956, mais les bâtiments ont été occupés dès le mois de Décembre 1955.

Le Centre d'instruction de l'infanterie

C.I.T. Train Indochine La cité Logement G.C.R du Cap Saint-Jacques en 1955

Le Centre Émission Radio

Le Centre Radio du Cap Saint-Jacques en 1956

Les installations émission et réception radio.
Afin d'assurer les liaisons de la base avec le monde extérieur, il a été nécessaire de créer les installations radio émission et réception capables de relier le Cap Saint-Jacques à Paris et aux capitales des pays alliés du sud-est asiatique.
Trois ensembles ont été créés par le service du génie, puis équipés par les Transmissions et les autres services utilisateurs :
- 1 centre émission comprenant une station interarmes, une station air et une station de la section technique du renseignement.
- 1 centre réception comprenant une station interarmes et une station S.T.R.
- 1 centre émission-réception dans le petit massf comprenant les installations techniques du groupe des contrôles radioélectriques.
Le Centre Émission
La station inerarmes comporte 10 émetteurs dont 2 ensembles de 10 kilowatts et 3 groupes d'antennes.

- 2 antennes losange orientés sur Paris et montées sur pylônes de 21 mètres.
- 5 antennes pour liaisons à moyenne distance orientés sur Singapour, Tokyo, Bangkok et Manille et montés sur des mâts de 15 et 20 mètres.
- 4 antennes enfin pour les liaisons intérieurs à l'Indochine montées sur mâts de 15 mètres.

Le Pasteur au Cap Saint-Jacques

Le Pasteur au large du Cap Saint-Jacques

D'octobre 1945 à février 1956 le "Pasteur" fut un des rouages essentiels des départs et des retours des soldats Français, on compta 81 rotations entre la France et l'Extrême-Orient.
Le "Pasteur" débarquait ses premiers passagers au large du Cap Saint-Jacques car son tirant d’eau ne lui permettait pas de remonter la rivière de Saïgon. Des barges de débarquement ou de petits cargos comme le "Saint-Michel" ou "île d’Oléron" prenaient le relais.
Il se dirigeait ensuite vers Tourane (Da Nang) puis sa destination finale : la Baie d'Along, le port de Haïphong n'étant pas également accessible pour les mêmes raisons que celui de Saïgon.
La durée des trajets était de 15 jours pour Saïgon et de 20 jours pour Haïphong.

L'adieu du 5eme Régiment Etranger d'Infanterie à l'Indochine

Des avions chasseurs de l'Armée de l'air française survolent le Pasteur Adieu aux soldats du 5e Régiment Étranger d'Infanterie

En décembre 1955, des avions chasseurs de l'Armée de l'air française survolent le transport de troupes "Pasteur" mouillé au Cap Saint-Jacques pour dire adieu aux soldats du 5e Régiment Étranger d'Infanterie. Cette unité du Tonkin, créée sur place, quitte l'Indochine pour la première fois de son existence.
Sur la photos de gauche la patrouille d'avions forme un 5 dans le ciel en survolant le navire (5 pour le 5eme Régiment Etranger d'Infanterie, bien sûr).
© collection Xavier Lacrambe, via JY Brouard

dragon

Vue aérienne du Cap Saint-Jacques (Vũng Tàu)

Vue aérienne du Cap Saint-Jacques

Vue aérienne du Cap Saint-Jacques (Vũng Tàu).
Merci à Marie-France.

dragon

Le Cap Saint-Jacques devient Vũng Tàu in 1955

Le Centre Ville du Cap Saint-Jacques Eglise du Cap Saint-Jacques

Photo de gauche : Famille Française au Cap Saint-Jacques.
© La diapositive couleur a été prise par monsieur Emile Poizat en 1955.
Photo de droite : une Citroën Ami 6 en 1966.

Une rue du Cap Saint-Jacques camion de livraison de la bière 33

Photo de gauche : une rue du Cap Saint- Jacques.
Photo de droite : un camion de livraison de la bière 33 export produite par les Brasseries et Glacières de l' Indochine "BGI".

L'église Nhà Tho

Eglise du Cap Saint-Jacques Eglise du Cap Saint-Jacques Eglise Nhà Tho du Cap Saint-Jacques

L'église catholique, construite durant la période française, est un mélange d'inspiration chinoise et occidentale, un peu comme en France l'église Notre-Dame-des-Missions du Cygne d'Enghien à Epinay-sur-Seine.
L'église du Cap Saint-Jacques est située rue Tran Hung Dao.

Le Monument de Boudha

Le Monument de Boudha Cap Saint-Jacques Interieur du Temple Boudha Cap Saint-Jacques

La pagode de Thich Ca Phât Dai a été construite en 1961 et terminée en 1963, elle est située au 25, rue Trân Phu, à 3km du centre-ville du Cap Saint-Jacques.
La beauté de la pagode réside en une harmonieuse association entre l’architecture religieuse et la nature.

dragon

Vũng Tàu (le Cap Saint-Jacques) en 1968

Le bord de mer, mobylette bleue Vungtau-Cap Saint-Jacques Le cimetière français du Cap Saint-Jacques

La photo de gauche : les commerçants du bord de mer.
La photo de droite : le cimetière militaire français.
© Les diapositives couleurs ont été prises en 1968 par monsieur Dick Kennedy soldat dans l'armée australienne.

Rue Tran Hung Dao Cap Saint-Jacques Eglise du Cap Saint-Jacques

La photo de gauche : une rue de Vũng Tàu.
La photo de droite : le centre-ville avec une Peugeot 403 bâché.

Le marché de Vung Trau Les radars américains de Vungtàu

La photo de gauche : le marché de Vung Tàu.
La photo de droite : les radars américains ont remplacé les antennes françaises.

Ancien bâtiment français devenu QG américain L'ex-plage des cocotiers de Vung Tàu

Après le départ des troupes françaises en avril 1956 cette base fut récupérée par les conseillers américains et elle devint le quartier général du corps expéditionnaire Australien ainsi que pour certaines unités Américaines.

Le bord de mer ex-plage des cocotiers de Vung Tàu L'ex-plage des cocotiers de Vung Tàu

Elle sera à nouveau occupée après 1975 par les Soviètiques qui exploiteront le pétrole avec les Vietnamiens dans la compagnie mixte russo-vietnamienne "Vietsovpetro".
Le groupe français Total (en partenariat avec Petrovietnam) exploite deux plates-formes au large du Cap Saint-Jacques.
Cette région est devenue la base pétrolière du Vietnam où les activités d'exploitation du gaz et du brut dominent l'économie de la ville et contribuent au principal revenu au budget du Vietnam et au volume d'exportation
Les constructions anarchiques de nombreux hôtels ainsi que d'un parc attraction (avec télécabines !) au dessus de la "Villa Blanche" ont malheureusement et définitivement défigurées le littoral de cette ville.

Publicité du parc d'attractions de Vung Tau Complexe touristique au port de Vung Tau

Vũng Tàu en 2011...

dragon

Retour sur la page du menu : [Indochine]

haut de page