Marin vietnamien sur un Vélosolex à Saïgon

Croix-Rouge Française rue Thevenel

Base militaire de Saigon 1948

Hôtel de Ville de Saïgon

Les fameux taxis Renault 4CV

Une Renault Dauphine dans une rue de Saïgon

Centre ville de Saïgon

Camions Cosara de Sagon

Eden Sports Saïgon

Renault Fregate & Citroen Traction Saïgon

Tramway de Saïgon

Garage Jean Comte 34 Boulevard Norodom Saïgon

Marins Français sur le Porte-Avion Lafayette en mai 1953

Le Boulevard Charner

Air France

Cigares Mlia

Camionnette Renault avec une saïgonnaise

Hotel du Chemin de Fer Saïgon

Le Palais de la Capitale du Sud-Vietnam

Htel Continental Taxi Renault

La Poste de Sagon

Rue Catinat

Hotel Caravelle Saïgon

Enfants dans une rue de Saïgon

Carrefour du Centre Ville de Saïgon

Comptoirs Generaux Indochine

Carrefour du Centre Ville de Saïgon

Carrefour Renault-Dauphine Volkswagen Coccinnelle Saïgon



Marin vietnamien sur un Vélosolex à Saïgon

La Croix du Sud rue Catinat Saïgon

Jeunes gens en 1967 avec des Mobylettes à Saïgon

Jeux dans les rues de Sagon

Confection Tailleur Coya Saïgon

Cathédrale Notre-Dame Saïgon

La Rue Pasteur ex Pellerin Sagon en 1965 Velosolex Mobylettes

Peugeot 203 sur le Boulevard Bonnard à Saïgon

Imprimeries et Librairies Indochinoises Saïgon

Renault 4CV & Dauphine Boulevard Charner Saïgon

Sagonnaises sur les trottoirs de Saïgon

En Solex 2200 à Saïgon

Marché noir Cigarettes Novembre 1967

les Messageries Maritimes ont fait le tour du monde

La terrase d'un café de Saïgon

Taxi Renault 4CV Station-Service Schell

Hôtel Continental de Saïgon vu de la rue Catinat

Jeunes gens en 1967 avec des Mobylettes à Saïgon

Boulevard Charner Sagon

Retour sur la page du menu : [Saïgon]

Drapeau anglais

PARIS-SAÏGON EN 1934

Par Jean Peraud

Paris-Saïgon par Jean Peraud en 1934 Paris-Saïgon en Farman 356

L'entreprise "Avions H. M. D. Farman" (Les trois frères Henri, Maurice et Dick Farman en furent les fondateurs) 167, rue de Silly, Billancourt (Seine).
En Décembre 1933, grâce à l'aide de ma Grand-Mère paternelle, de l'aéro-club de la Charente, des Maisons Renault et Farman, j'ai touché un matériel de choix : mon fameux Farman 356, n°1, muni d'un moteur Renault-Bengali de 120/140 CV.
J'ai procédé aussitôt à une mise au point minutieuse; j'ai effectué, comme vol d'essai, le 14 avril 1934, Paris-Tunis, en 10 heures de vol. A partir de ce jour, j'ai su que j'irais à Saïgon; mon appareil était merveilleusement centré à toutes les charges.

Le Farman moteur Renault-Bengali Raid Paris-Saïgon

Journal de Route

26 Juillet
Première journée :
2 étapes :
Paris-Rome
Rome-Athènes
2.250 Kilomètres
1ere étape Paris-Rome : 1.300 kilomètres.
- Départ du Bourget à 3h50. Paris-Avignon en ligne droite. Le mauvais temps sur les Alpes m'oblige à faire un crochet.
- Avignon, Corse, Rome : ligne droite.
2eme étape Rome-Athènes : 1.250 kilomètres.
- Par Naples, Brindisi, Corfou, Agrigou, Athènes.
Atterissage de nuit à 20h30.
Mauvais temps pendant toute la traversée.

27 Juillet
2 étapes
Athènes-Alep
Alep-Bagdad
2.200 kilomètres
1ere étape Athènes-Alep : 1.425 kilomètres
- Départ d'Athènes à 1h30 du matin, heure locale. Sur la mer Egée, je suis pris dans un orage à l'altitude de 2.500 mètres; à deux reprises je sors de l'orage à 800 mètres. A l'atterrissage, je constate que la foudre avait atteint mon avion en maints endroits mais sans le détériorer.
2eme étape Alep-Bagdad : 775 kilomètres
- À l'arrivée à Bagdad, je me suis posé dans la nuit noire.

28 Juillet
2 étapes
Bagdad-Bouchir
Bouchir-Djask
1.750 kilomètres
1ere étape Bagdad-Bouchir : 875 kilomètres
A partir de Daghora, cinq cents kilomètres parcourus dans le noir absolu, avec un vent de sable violent.
2eme étape Bouchir-Djask : 875 kilomètres

Le parcours est effectué à 200 kms à l'heure de moyenne. J'ai soulevé le capot de mon moteur, que je n'avais pas regardé depuis Athènes...il est plus fort que moi...!
29 Juillet
2 étapes
Djask-Karatchi
Karatchi-Jodpur
1.600 kilomètres
1ere étape Djask-Karatchi : 950 kilomètres
150 kms effectués sous la pluie.
2eme étape Karatchi-Jodpur : 650 kilomètres
300 premiers sous la pluie.
De Karatchi à Calcutta, il faut se méfier des grands oiseaux appelés "charognards". Ils dorment dans l'air, se soutenant à l'aide de forts courants ascendants. Quand on vient à passer sous ces oiseaux, le bruit des moteurs les réveille, ils sont pris de peur, rabattent les ailes et tombent comme une pierre, risquant ainsi d'endommager l'appareil.

30 Juillet
2 étapes
Jodpur-Allahabad
Allahabad-Calcutta
1700 kilomètres
1ere étape Jodpur-Allahabad : 950 kilomètres
- Le bulletin météo se terminait ainsi : faire attention, très grand danger.
- A 4 heures, heure locale, je décollais; après deux heures de vol je rencontrais la mousson, et pendant 3 heures, je me suis trouvé dans une pluie torrentielle, dont on ne peut avoir idée dans notre pays. Je savais que mon avion tiendrait.
2eme étape Allahabad-Calcutta : 750 kilomètres
- Deux adversaires : les "charognards", beaucoup plus nombreux sur ce trajet, et la mousson.
Vent debout de 30 à 40 kms.

31 Juillet
2 étapes
Calcutta-Akyab
Akyab-Rangoun
1200 kilomètres
1ere étape Calcutta-Akyab : 600 kilomètres
Sur ce trajet, la moindre panne conduirait à la mort : mer, montagne, forêt vierge ; se noyer, mourir gelé, ou être dévoré !
Le 31 Juillet, à 5 heures du matin (heure locale), mon Farman-Renault, chargé à près de 80 kgs au mètres carré, sur un terrain détrempé, effectua un décollage normal et franchit les arbres hauts d'une dizaine de mètres qui sont en bordure du terrain. Ce décollage a vivement impressioné les Anglais : c'est assez dire les qualités de mon matériel cent pour cent français, même les bougies et les instruments de bord.
A Calcutta, mon matériel avait effectué 62h.30 de vol depuis Paris, dans tous les temps : orages, vent de sable, par toutes les températures, variant entre - 10° et 60° Degrés. Malgré tout cela, je n'ai pas eu à toucher à une commande.
Par curiosité, j'ai regardé une des bougies Renault : elle était aussi neuve qu'à Paris.
2eme étape Akyab-Rangoun : 600 kilomètres
Le terrain d'Akyab, en période de mousson, est presque impraticable, puisqu'il est en partie inondé, et qu'il n'y a, pour atterrir et décoller, qu'une bande en briques pilées de 30 mètres de large sur 300 mètres de long, et de plus formant un angle de 60° avec le sens de la mousson.
Grâce à mon Farman à ailes surbaissées, avec très grande défense aux ailerons, j'ai pu mener à bien l'atterrissage et le décollage pleine charge. L'étape s'est effectuée avec vent debout de 50 à 60 kms; ma vitesse de croisière : 120 kms.

1er Août
2 étapes
Rangoun-Bangkok
Bangkok-Saïgon
1500 kilomètres
1ere étape Rangoun-Bangkok : 700 kilomètres
L'étape la plus difficile du trajet Paris-Saïgon.
L'immensité des forêts vierges. Survol de la mer pendant 45O kms, toujours avec vent debout de 50 à 60 kms. Traversée de la chaîne birmane 2.500 mètres, entre deux couches de nuages se rejoignant parfois.
2eme étape Bangkok-Saïgon : 800 kilomètres
Quelques orages, qui m'ont paru bien peu de choses après la mousson.

Vue aérienne de Saïgon

Les facteurs du succès de cette épreuve

La Coupe-Challenge Paris-Saïgon a été enlevée de main de maître, consacrant les mérites du pilote Jean PERAUD : persévérance, confiance, courage, joints à sa valeur de navigateur.
Toutefois, il convient de faire la part du matériel qui a triomphé des éléments déchaînés :
- atteintes de la foudre
- tornades de sable
- trombes d'eau de la mousson
L' avion Farman 356 n'a nullement souffert des intempéries. Le moteur RENAULT-Bengali 120 CV n'a pas eu une seule défaillance, malgré les conditions atmosphériques les plus nuisibles à son bon fonctionnement.
La Coupe Paris-Saïgon fut un triomphe total.

PERFORMANCES DU FARMAN 356 N° 1 MUNI D'UN MOTEUR RENAULT-BENGALI
Vitesse maximum 240 kms/heure
Vitesse de croisière 200 kms/heure
Vitesse minimum 85 kms/heure
Rayon d'action 1.800 kms

dragon

Arrivée à l'aéroport du Bourget

Arrivée de Jean Peraud à l'aeroport du Bourget

Le retour au Bourget de l'aviateur Jean Peraud.
"Raid Paris Saïgon en 6 jours 6 heures."
avec l'avion le fameux Farman 356 Renault-Bengali "Cité d'Angoulème II".

dragon

100e Liaison Toulouse-Saigon

dragon

Retour sur la page du menu : [Saïgon]

haut de page