Parade de Printemps avec Fred Astaire

Pharmacie Nguyen-Van-Cao Saïgon

Peugeot 202, Camion Renault Hotel de Ville Saigon

Air France

Sodats Français à Saîgon en 1950

Cigarettes Nationales

Cathedrale Notre Dame Saigon

Cyclistes devant l'Hôtel Continental de Saïgon

Le départ le long du quai des Messageries Maritimes de Saïgon

Militaires franais devant le bureau des PTT de Saigon

La Banque B.N.C.I de Sagon

le gnral De Lattre de Tassigny avec un gnral amricain

Caserne Francis Garnier Saïgon

La terrase Café de Saïgon

Garage Charner Saigon

La Lgion trangre  Haphong

Caserne Francis Garnier Saïgon

Tombola des leves pauvres et orphelins Saigon 1954

Patrouille sur le Mkong  Soctrang

La terrase Café de Saïgon

Saci Forges Ateliers et Chantiers Indochine

Cigarettes Melia

Au Ménestrel Saïgon

La Maison Brodart, rue Catinat

Cabaret Arc-en-Ciel Cholon

Polyclinique Dejean de la Bâtie

La sortie de la messe le dimanche 16 octobre 1948

Tu dois diivrer lIndochine

Marcel Bigard et le Lt Colonel Langlais, des troupes Coloniales

Tramway centre-ville saigon

The southern Cross Catinat street Saigon

Indochine Franaise

Air France

La Légion Étrangère à Hanoì

La Poste de Sagon

Plantation Heveas

Htel Majestic Sagon

Air Vietnam Sagon Paris

Brasseries & Glacières Indochine Bière Royale Cholon

La Pharmacie Centrale de Sagon

La Bouillabaisse Hanoï

Cathédrale Notre-Dame Saïgon

Savon Vietnam

Soldats Français rue Catinat

Pharmacie Sarreau rue Catinat Saïgon

Avion Taxi Indochine

Savon Viet-nam

Boulevard Tong-Doc-Phuong au fond Hippodrome de Phu Tho Saigon

Pousse-Pousse devant la cathedrale Notre-Dame

Le public du Thtre aux armes

Blason de Empereur du Vietnam

Aide aux Combattants Indochine

Tramway centre-ville saigon

Palais du Haut Commissariat  Sagon

Quartier-Maitre contemplant la Baie Along en 1953

Marins dans la rue Catinat  Sagon

Cyclistes devant la cathedrale Notre-Dame

Le Jardin Botanique de Saïgon

Htel Majestic Sagon

Messageries Maritimes

Rfugis vietnamiens sur USS Montague Haphong 1954

Camions Cosara de Sagon

Bata Saïgon

Les marins français en 1955 sur la rue Le Loi ex boulevard Bonard à Saïgon

Taxi Peugeot 202 Saïgon

Peugeot 203  Sagon

Voyagez avec les troupes coloniales

Le Gnral Raoul Salan devant le Pont Paul Doumer  Hano

Retour sur la page du menu : [Indochine]

dragon

Les Transmissions en Indochine de 1950 à 1951: [1] [2] [3]
Par Jean Gourbil

Arrivée à Saïgon le 25 mai 1949

Le bateau Sainte-Mere Eglise à Saïgon 1949 Arrivée à Saïgon 1949

Photo de gauche: Arrivée à Saïgon le 25 mai 1949, le cargo Sainte-Mère l'Eglise est géré par la compagnie des Messageries Maritimes.
® Skaugum-Saigon collection JY Brouard
Photo de droite : Débarquement à Saïgon avec la fanfare, que d'honneur !!

A l'arrivée, ce fameux 25 mai 1949, nous avons été transféré à la BMS de Saïgon en attente d'affectation. Ce fut pour moi une découverte, cet ensemble immense rempli de militaires, qui sitôt débarqué se sont dirigé dans un endroit que j'appellerai BMC, Quelle ambiance !! mais je n'entrerai pas dans les détails, cela fait partie de la vie.

Installation au Parc des Transmissions à Khanh Hoi

Parc des transmisions de Khanh Hoi (Saigon) Parc de réparations des véhicules

A gauche Vue du parc des transmissions à Khan Hoi.
A droite le Parc de réparations des véhicules


Ensuite j'ai été affecté au 821eme BT, mais pas pour longtemps, car ce fut ensuite le Parc des transmissions à Khan Hoi, où j'ai effectué tout mon séjour.
Khan Hoi se situe à la sortie de Saïgon aprés avoir traversé la rivière en direction des Mesageries Maritimes et des Chargeurs Réunis, et en direction de la Pointe des Flâneurs.

Les chambres au Parc des Transmisions de Khanh Hoi Le bureau du Lieutenant Pageneau

A gauche nos chambre au Parc des transmissions.
A droite le bureau du Lieutenant Pageneau

La vie quotidienne au Camp de Khan Hoi

Ma chambre et mes souvenirs au Camp de Khanh Hoi Jean Gourbil à Saïgon

Ma chambre et mes souvenirs

Dans la chambre que je partageais avec un autre militaire, j'ai fait la rencontre de ces fameux margouillas (espèce de reptiles) qui envahissent les murs et les plafonds dès la nuit , attirés par la lumière et surtout par les moustiques qui ne manquaient pas.

Le mess des Sous-Officiers Le bureau du Lieutenant Pageneau

A gauche le mess des Sous-Officiers de Khan Hoi
A droite avant la garde

La douche au Camp de Khan Hoi

La douche colective en Indochine

La douche collective

Des Auxiliaires féminines de l'Armée de Terre dansant avec des soldats indochinois Repas de fraternité entre des soldats français et des moines boudhistes

A gauche des Auxiliaires féminines de l'Armée de Terre dansant avec des soldats indochinois.
A droite repas de fraternité entre des soldats français et des moines boudhistes, Maurice Carcel se trouve en bas et à gauche de la photo.


Un midi aprés déjeuner, je me suis arrêté avant d'entrer, pour assouvir un pressant besoin. Je me suis arrêté au coin d'une palissade renforcée par des caisse remplies de ferraille, croyant être tranquille.
J' étais en pleine action quand tout à coup, j'ai entendu derrière moi un sifflement. Je me suis retourné et là j'ai été stupéfait et pétrifié...devant moi il y avait dressé sur sa queue, un beau serpent qui semblait me regarder en sifflant et me tirant une grande langue. Que faire ? Je ne sais pas pourquoi, j'ai fait "PSTTTTT", et d'un seul coup le serpent a gravi le mur du bâtiment et est entré sous le toit.

L'atelier du Parc des Transmissions

L'atelier du Parc des Transmission Jean Groubil et son poste radio

A gauche l'atelier du Parc des Transmission
A droite Jean Gourbil et son poste radio


Première mésaventure: Je venais d'arriver, d'abord un début de dyssentrie amibienne (Sans amibes), et ensuite dartes annamites, ce petit champignon qui pousse sur la peau, à cause de l'humidité.
D'abord sur le visage, puis sur des endroits plus intimes. J'ai du être hospitalisé, et je ne vous dit pas quel plaisir avait l'adjudant infirmier, qui nous badigeonnait ces endroits intimes avec de l'alcool iodée. C'était un peu de sadisme, mais quoi faire sinon subir.
En fin tout cela n'est rien par rapport à tout ce qu'ont subi beaucoup d'autres, des tortures, et autres et cela personne ne doit oublier leur sacrifice.

Les Blindés de Khan Hoi

L' Adjudant Cunzi Blindé de Khan Hoi

A gauche l'Adjudant Cunzi
A droite Jean Gourbil devant un blindé

L'incendie du marché de Saïgon (mars 1950)

Le marché de Saïgon en feu L'incendie du marché de Saïgon Le marché de Saïgon en feu L'incendie du marché de Saïgon

Le 21 mars 1950 incendie du marché de Saïgon par les Vietminh.

Le marché de Saïgon en feu

En convalescence au Cap Saint-Jacques (décembre 1950)

Convalescence au Cap Saint-Jacques (Indochine) Mimi une serveuse, très gentille

A gauche notre dortoir avec beaucoup d'ambiance !
A droite Mimi une petite serveuse, très gentille...

Le marché de Cap Saint-Jacques Notre plage face à notre maison de convalescence

A gauche le marché de Cap Saint-Jacques
A droite notre plage face à notre maison de convalescence


Voilà donc pourquoi, j'ai eu le droit à plusieurs jours de convalescence au Cap Saint-Jacques et c'est là aussi que j'ai pris mon premier bain de minuit !!!
Le soir, quel plaisir d'aller sur la plage, et de regarder ces pêcheurs de grosses crevettes, qui presque nus dans l'eau tiraient leur filets, d'où on voyait les yeux fluorescents de ces petites bêtes, que nous avons dégustées le lendemain.
C'était féerique , et nous ne pensions pas au lendemain.
Cela ne pouvait pas durer, mais on le savait.
Ce n'est pas comme ce qui est arrivé à ceux qui nous ont succédé, au même endroit où nous étions et qui ont été massacrés

Le Cap Saint-Jacques (Vung Tau)

Le Cap Saint-Jacques

La vie militaire à Saïgon en 1950

Amitié Franco-Vietnamienne Défilé des marins français au bord de la rivière Saigon Défilé des militaires vietnamiens Saigonnais sur le boulevard Charner Sodats Français à Saîgon en 1950

En haut à gauche un camp militaire français retranché
En haut à droite défilé des marins français au bord de la rivière Saïgon
En bas à gauche défilé des militaires vietnamiens sur le Boulevard Charner
En bas à droite les saïgonnais occupent le Boulevard Norodom laissé libre par les soldats

La suite sur cette page

Les Transmissions en Indochine de 1950 à 1951: [1] [2] [3]
Par Jean Gourbil

>

dragon

Retour sur la page du menu : [Indochine]

haut de page